La SALAMANDRE (1752)

Galiote à bombes. Il s'agit d'un bâtiment porte-mortiers, utilisé pour le siège des places-fortes. Les mortiers tirent des bombes, dont l'instant de l'explosion est commandé par la longueur de la mèche. Les projectiles, pesant 150 livres, atteignent leur cible à près de 4 000 mètres, avec une précision et des dégâts tout relatifs. Pour permettre le tir, le mât de misaine -le plus à l'avant- est absent ; un étai en chaîne maintient le grand-mât. De nombreuses dispositions d'accastillage renforcent les structures de la coque, soumise à rude épreuve lors des tirs très puissants des deux mortiers de 24 livres de poudre. Cette galiote participera aux campagnes de Bizerte et Sousse en 1760, de Salé et Larache en 1765.

Galerie de photos
retour à l'accueil