Le FLEURON

C'est le constructeur Blaise Ollivier qui en 1729 aura la charge de concevoir et de réaliser, avec son père, constructeur lui-même, le vaisseau de 64 canons Le Fleuron. Ce bâtiment se place dans une période de transition entre les héritages du XVIIème siècle et les notables améliorations que ce constructeur apportera quelques années plus tard. Les dimensions principales de ce vaisseau sont : longueur 145 pi 8 po (47.20m) largeur 39 pi 4 po (12.73m) creux 18 pi 2 po (5.88m). Le Fleuron est bien caractéristique de l'école française du début du XVIIIème siècle. Les méthodes de fabrication des vaisseaux n'ont pas encore subi l'influence des constructions anglaises ou hollandaises qui feront évoluer, quelques années plus tard, l'architecture navale française. Le Fleuron méritera bien son nom car il sera un des meilleurs navires de la flotte de Louis XV. Les remarques à son sujet sont fort éloquentes : "tous ceux qui ont navigué sur Le Fleuron ou qui l'ont vu naviguer le regardent comme un vaisseau parfait". Son armement est constitué de 24 canons de 24 livres en fer sur le premier pont, 26 canons de 12 livres au second pont et 10 canons de 6 livres sur les gaillards. Cet armement réduit à 60 canons correspond à une période de paix. Le modèle est présenté au 1/48è, réalisé en poirier pour l’essentiel et buis pour la décoration, les ouvrages métalliques -canons- sont en laiton. Monographie de Gérard Delacroix.


page 1  Eléments de charpente

page 2         Suite construction

page 3          Charpente poupe

page 4           Charpente proue

page 5              vues générales

page 6            vues intérieures

page 7       détails décorations

retour accueil

fleuron